émotions positives

Les émotions positives :
un avantage concurrentiel

Coaching

8 février 2021

Alors que les émotions négatives comme la colère, la tristesse ou la peur, limitent nos actions à la lutte ou à la fuite, les émotions positives élargissent le champs de nos possibilités ; elles nous incitent à la réflexion, à la créativité et à la nouveauté. Et nous donnent ainsi un avantage concurrentiel.

Les émotions positives nous « grandissent »

 

Les émotions positives telles que la gratitude, la joie, l’espoir, la fierté, ont longtemps été considérées comme la conséquence, et non la cause, du bien-être individuel et collectif. Pour les psychologues évolutionnistes, c’est la capacité du cerveau humain à se concentrer sur un danger potentiel ou réel qui a permis de préserver l’espèce.

Or les études scientifiques récentes menées en psychologie positive ont permis de démontrer que les émotions négatives provoquent des comportements étroits et immédiats axés sur la survie : l’évitement, la lutte ou l’immobilité.

À l’inverse, les émotions positives nous « grandissent » : elles élargissent le répertoire des perceptions, des pensées et des actions tout en favorisant la créativité, la flexibilité de pensée et la résolution de problèmes.

Cette nouvelle approche a été proposée par Barbara Fredrickson, professeure de psychologie et neuroscience à l’Université de Caroline du Nord, sous le nom de modèle d’élargissement et de construction des émotions positives, appelé en anglais « Broaden and Build » .

La théorie de Fredrickson postule que les émotions négatives conduisent à une réaction immédiate mais temporellement limitée, tandis que les émotions positives nous permettent de construire des ressources psychologiques, intellectuelles, physiques et sociales durables. Les ressources s’accumulent avec le temps et augmentent notre bien-être général.

 

Les émotions positives ouvrent l’esprit et élargissent la palette des pensées et des actions.
Elles engendrent des comportements flexibles, accueillants, créateurs et réceptifs.

Barbara Fredrickson

 

L’arbre des émotions positives

Il a été récemment démontré que cet « effet d’élargissement » est un phénomène biologique : les émotions positives inondent notre cerveau de neurotransmetteurs, dont la dopamine, qui contribuent à notre bien-être et dynamisent nos facultés d’apprentissage.

Michelle Shiota, professeure associée à l’Université d’Arizona, et son équipe ont exploré ce système de récompense. Les chercheurs ont illustré leurs découvertes sous la forme d’un arbre, dont le tronc représente le système de récompense dopaminergique et les branches, les cinq neurotransmetteurs qu’ils associent aux émotions positives : sérotonine, testostérone, oxytocine, cannabinoïdes et opioïdes (voir illustration plus bas).

Ce modèle a mis en évidence neuf émotions positives qui mènent à des expériences très différentes sur le plan du comportement et de la pensée.

 

1. La sérotonine et la fierté

 

La fierté est cette émotion ressentie lorsque nous accomplissons quelque chose d’important et de socialement valorisé. Shiota et ses collègues pensent qu’il y aurait un lien entre la fierté et l’activité de la sérotonine, ainsi que de la dopamine.

 

2. La testostérone et le désir sexuel

 

Cette émotion, nécessaire au succès de la reproduction, est associée à un schéma d’activité physiologique très différent de celui de la fierté. Les recherches menées chez les différentes espèces montrent que la testostérone est une hormone clé qui favorise l’excitation sexuelle, tant chez les femelles que chez les mâles.

 

3. L’ocytocine et les émotions de contentement, d’émerveillement et d’amour nourricier

 

L’agréable satiété ressentie après avoir dégusté une délicieuse assiette de spaghetti bolognaise n’est autre que le sentiment de contentement produit par l’ocytocine. L’ocytocine est aussi appelée « l’hormone de l’amour », et elle se déclenche en câlinant un bébé ou en voyant sourire une personne aimée. Elle est possiblement associée au sentiment d’émerveillement que l’on éprouve face à des lieux, des actes ou des personnes admirables, qui nous donnent l’impression de nous élever intérieurement. 

 

4. Les cannabinoïdes et l’amusement

 

Selon Michelle Shiota et ses collègues, le jeu est amusant, mais il sert aussi à pratiquer une nouvelle compétence dans une situation où il n’y a pas d’enjeu, comme lancer un javelot ou se servir d’un club de golf. L’amusement pourrait impliquer les récepteurs de cannabinoïdes.

 

5. Les opioïdes et le plaisir sensoriel, l’attachement et la gratitude

 

L’orgueil et le désir sexuel génèrent des comportements appétitifs, nous incitant à aller chercher ce que nous voulons, mais certaines émotions positives sont davantage liées au plaisir du moment.

Lorsque nous consommons quelque chose d’agréable, comme du chocolat, les mêmes récepteurs opioïdes qui sont activés par des drogues telles que l’héroïne, la codéine et la morphine, deviennent actifs. Ces neurotransmetteurs opioïdes aident également à soulager la détresse d’être rejeté par ou séparé de nos proches. Ce système peut également être actif lorsque nous ressentons de la gratitude.

arbre des émotions

Ce qui se passe dans notre cerveau et notre corps lorsque nous éprouvons de la fierté, de l’excitation sexuelle, de l’amour nourricier, du contentement, de l’émerveillement, de l’amusement, de l’attachements, du plaisir sensoriel ou de la gratitude sont des expériences complètement différentes, qui impliquent des actions très diverses.

Quoi qu’il en soit, entretenir les expériences qui amènent un état d’esprit positif a une influence décisive sur notre bien-être et même sur notre réussite !

De nouvelles recherches en psychologie et en neurosciences montrent en effet que nous réussissons mieux quand nous sommes plus heureux et plus positifs. Dans Comment devenir un optimiste contagieux, Shawn Achor, qui a assisté Tal Ben-Shahar à Harvard, relate par exemple, que les médecins ayant une humeur positive avant de poser un diagnostic se montrent trois fois plus perspicaces et inventifs que leurs confrères qui sont dans une disposition d’esprit neutre, et qu’ils parviennent à des conclusions exactes à une vitesse de 19 % supérieure. Les vendeurs optimistes dépassent en performance leurs collègues pessimistes de 56 %. Les étudiants préparés à se sentir heureux avant un examen de maths laissent loin derrière eux leurs camarades d’humeur neutre.

Il s’avère que notre cerveau se surpasse non quand il est négatif, voire neutre, mais quand il est positif. Un cerveau positif présente donc un avantage concurrentiel.

Si toi aussi, tu as envie d’augmenter les émotions positives dans ta vie, la suite est pour toi !

 

 

Comment augmenter les émotions positives ?

Bien entendu, tomber dans la poursuite d’un hédonisme effréné et continu serait contre-productif. Des recherches suggèrent d’ailleurs que le désir chronique de bonheur peut rendre malheureux ! C’est aussi le sujet du livre Happycratie : Comment l’industrie du bonheur a pris le contrôle de nos vies de Eva Illouz.

Voici trois propositions pour inviter plus d’émotions positives dans ta vie – sans tomber dans la tyrannie de l’optimisme !

 

1. Médite un peu chaque jour

 

5 minutes de méditation par jour t’apportent une sensation de calme et de contentement.

Médite le matin ou le soir, à un moment qui te convient. Fais en sorte de ne pas être dérangé・e. Tu peux même méditer au lit avant de t’endormir (c’est ce que je fais quand je n’ai pas trouvé le temps en journée !).

Une pratique régulière est réputée recâbler ton cerveau de manière permanente ; elle élèvera ton niveau de bonheur, diminuera ton stress et améliorera ton système immunitaire.

 

2. Tiens un carnet de gratitude

 

Prends un carnet et un stylo. Chaque soir, repense à ta journée et note la réponse à cette question :

Pour quoi suis-je reconnaissant・e aujourd’hui ?

Pense aux petites choses qui se sont passées : un éclat de rire, un café partagé, un rayon de soleil, un ronron de chat … le bonheur se cache souvent dans les petites choses !

Tu constateras aussi que tu éprouveras de la gratitude par le simple fait de partir à la chasse de tes moments « chaudoudoux » !

Retrouve d’autres idées dans mon article La gratitude, c’est bon pour la santé !

 

3. Récompense-toi

 

Oublie toutes tes responsabilités le temps d’un soir. Mets de la musique relaxante, allume une bougie et fais-toi couler un bon bain chaud. Pour le plaisir des sens, mets-y des produits moussant ou des huiles essentielles.

Plonge-toi dedans avec délice et concentre-toi sur tes sensations : l’eau chaude qui t’enveloppe, la mousse qui bruisse, la flamme vacillante de la bougie, …

Si ton esprit commence à gamberger sur tout ce que tu ne fais pas pendant ce temps-là, dresse mentalement la liste détaillée de tous les bénéfices que tu vas retirer de cette parenthèse de douceur !

Après le bain (pas plus de 20 minutes), prépare-toi une tisane et couvre toi bien chaudement : pyjama en pilou, chaussettes chaudes, éventuellement un pull ou un châle et hop, glisse-toi sous les couvertures avec un bon livre ou des magazines.

Et toi, que fais-tu pour inviter les émotions positives dans ta vie ? Tu y arrives plutôt facilement ? Ta situation actuelle ne t’encourage pas à un état d’esprit positif ?

Pour t’aider à y arriver, j’ai créé une routine d’auto-coaching : la Routine pour activer la loi d’attraction  

Routine Loi d'Attraction

Il s’agit d’un ensemble de bonnes habitudes que je t’invite à répéter pendant 3 semaines. Tu y trouveras en vidéo, en audio et en PDF le pas à pas des gestes à réaliser pour activer la Loi d’attraction dans ta vie, et notamment pour :

  • Poser une intention réellement reliée à ton intuition,
  • Te projeter positivement pour percevoir de nouvelles opportunités

Ces petites habitudes à prendre sont simples et facile à intégrer à ton quotidien. Pas de prise de tête !

Lance-toi et achète dès maintenant la Routine pour activer la loi d’attraction : il n’y a pas de meilleur moment que le moment présent pour amorcer le premier pas vers un changement !

Sources

http://be-and-become.com/experimenter-la-puissance-des-emotions-positives/
https://fr.qaz.wiki/wiki/Broaden-and-build
https://www.psychologytoday.com/gb/blog/sex-murder-and-the-meaning-life/201712/do-you-know-these-nine-varieties-positive-emotion

Besoin d'un coup de pouce pour retrouver ton envie de bouger ? Tu trouveras dans ce “Booster” de motivation 2 gestes à réaliser quotidiennement pour une motivation au top.
Pour t’aider à les mettre en pratique sans prise de tête, j’ai prévu :

  • 3 fiches explicatives à télécharger au format PDF pour avoir ton matériel sous la main
  • 1 fiche Bonus (parce que tu le vaux bien)
  • 7 courriels motivationnels que tu recevras au fil des 21 jours pour tenir le cap et braver la tempête !

Lance-toi et achète dès maintenant ton booster de motivation : il n’y a pas de meilleur moment pour amorcer ton premier pas vers le changement !

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Comprendre et accompagner notre sphère émotionnelle […]

[…] le sourire n’est pas automatique, surtout si nous ressentons des contrariétés. Et pourtant, plaquer un sourire sur notre visage, […]

[…] ailleurs, le sourire déclenche la libération de neurotransmetteurs qui augmentent notre bonne humeur. Or notre cerveau […]