épanouissement

L’épanouissement : une “pâte” à modeler

Coaching

7 juin 2020

Une dynamique consciente et continue

L’épanouissement peut être défini comme cet  “état où l’on éprouve, la plupart du temps, des émotions positives et un fonctionnement psychologique et social positif”. Être épanoui.e consisterait donc à vivre selon un fonctionnement optimal.

Cette définition à la Wikipédia gagne à être complétée à mon sens. Car être épanoui.e, c’est bien plus qu’un état dans lequel nous ressentons des émotions positives. C’est une dynamique qui exige un engagement conscient et continu de notre part. C’est un processus vivant, qu’il nous appartient de saisir et de modeler à notre gré.

Une vie riche de sens

Concrètement, être épanoui, ce n’est pas simplement savoir gérer son stress et ne pas avoir de «  problèmes dans la vie » de même qu’être en bonne santé ne consiste pas seulement à ne pas souffrir de maladie. L’épanouissement – tout comme la santé d’ailleurs – est bien plus vaste que cela. Pour moi, il consiste à utiliser nos ressources personnelles pour avoir une vie riche de sens.

Nous ne pouvons que vivre notre vie du premier coup. Même si une vie nous attend après la mort ou si nous nous réincarnons, notre existence, telle que nous la connaissons aujourd’hui, est unique. Il n’y aura pas d’autres répétitions. Et nous ne pouvons la comparer ni à une vie antérieure ni à une vie ultérieure. Nous sommes en quelque sorte voués à vivre cette vie-là, avec toutes ses imperfections, ses moments difficiles, ses échecs et ses réussites.

Schémas de pensée

En coaching, notre outil est essentiellement le verbe et nous travaillons sur les schémas mentaux pour faire sauter ces fameux verrous qui nous empêchent d’atteindre l’épanouissement. Alors si vous voulez tendre vers l’épanouissement je vous propose de remettre en question vos schémas de pensée négatifs, ceux qui nous bloquent et nous empêchent d’avancer, ce que Byron Katie appelle nos « Communiqués de presse ».

Notre réalité est une construction basée sur des pensées et des croyances comme par exemple « Je suis nulle en maths » ou « je ne sais rien faire de mes 10 doigts». Identifiez vos schémas négatifs. Ensuite demandez-vous d’où ils viennent et mettez en doute leur pertinence. Par exemple, si votre professeur d’art plastique vous a reproché votre manque de créativité, vous pouvez vous demander s’il avait raison. Et même s’il avait raison à ce moment-là, vous pouvez accepter que ce n’est plus forcément vrai aujourd’hui. Ne vous laissez pas définir par une phrase prononcée un jour par quelque’un d’autre, même si cette personne était quelqu’un d’important dans votre vie. 

Enfin, remplacez vos anciens schémas de pensée par de nouveaux. Par exemple, autorisez-vous à commettre des erreurs, à être imparfait et à expérimenter, à faire des expériences inédites. Soyez conscient qu’il faut du temps et de la patience pour développer de nouveaux schémas de pensée. Mais que c’est à ce prix que vous serez de plus en plus épanoui.e dans votre vie.

 

L’épanouissement sur le Quart d’Heure Antidépresseur, le Canal du Bien-Être Alternatif

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse

Fondatrice de The Happiness Factory

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating