Prévention et reconstruction post burn-out avec Alexandra Sery

Prévention et reconstruction post burn-out 

Santé

27 novembre 2020

Aujourd’hui nous parlons de burn-out, plus exactement de prévention du burn-out mais aussi de reconstruction post burn-out avec une spécialiste du sujet, experte du mieux-être au travail, Alexandra Sery, Fondatrice et directrice d’Incubesens.

Interview de Alexandra Sery sur le burn-out 

Bonjour et bienvenue à toutes et à tous, je suis ravie de poursuivre avec vous aujourd’hui notre émission Happiness Factory, une émission qui vous invite à vous fabriquer un bonheur qui vous ressemble : un bonheur onctueux comme une mousse au chocolat – miam – décomplexé car zéro calories – youpi !

 

Pourquoi ? Parce que Happiness Factory c’est votre rendez-vous mensuel sur le vaste thème du développement personnel et du bien-être, un vendredi par mois de 10 h à 11h, l’émission qui vous aide à mieux relever les défis du quotidien grâce aux conseils pratiques de mes invité.e.s

 

Aujourd’hui nous parlons de burn-out, et plus exactement de prévention du burn-out mais aussi de reconstruction post burn-out avec une spécialiste du sujet, Alexandra Sery, Fondatrice et Dirigeante d’incubeSens, Experte du mieux-être au travail. Alexandra est spécialiste de l’accompagnement et du développement durable de talents et intervient sur toute la France dans les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité.

 

Bonjour Alexandra ! Alors on va attaquer dans le vif du sujet ….

 

Qu’est-ce que le burn-out ?

 

Le burn-out est un trouble de l’adaptation, ce n’est pas un état mais un processus !

 

Il faut bien différencier l’identité professionnelle et l’identité personnelle afin de pouvoir se préserver (charge de travail, injonctions paradoxales de la hiérarchie, etc.) et avoir une sérénité par rapport à l’équilibre vie pro – vie perso.

 

Il y a 4 phases dans le burn-out, avec des signaux visibles et invisibles :

  • Alarme : stress chronique, perte de motivation au travail, fatigue (en langage RH = désengagement)
  • Résistance : demi-habituation, effort, mental prend le dessus sur le physique
  • Rupture : atteinte physique, acharnement, sens du devoir
  • Effondrement : angoisses, peurs, insomnie, perte d’intérêt, perte de cortisol et de dopamine (l’hormone du bonheur)

D’après une étude d’Opinionway, en mai 2020 en France, 44 % de la population active était en situation de détresse psychologique, en novembre 2020, ce chiffre avait grimpé à 49 % !

 

D’un point de vue médical, le burn-out est un trou noir !

Il y a à peu près 132 symptômes identifiés dans le burn-out qui se répartissent en différents états :

  • Émotionnel
  • Comportemental
  • Motivationnel
  • Cognitif

 

4 « profils » essentiels sont susceptibles de souffrir d’un burn-out :

  1. Les perfectionnistes
  2. Les personnes qui manquent de confiance en elles
  3. Les personnes qui n’osent pas dire non (manque d’affirmation de soi)
  4. Les personnes qui manquent de compétences

 

Burn-out

 

Qu’est-ce la QVT (Qualité de Vie au Travail) ? Les entreprises y sont-elles sensibles aujourd’hui ?

 

Il est important de sortir de la routine langagière et de voir ce qui se cache derrière les mots.

La QVT est prise au sérieux d’un point de vue réglementaire. Certaines entreprises s’engagent dans une démarche vertueuse mais il faut qu’elles soient d’abord financièrement solides. C’est un processus de co-construction qui s’oppose à du « QVT-washing » car il faut bien faire la différence entre valeurs affichées et valeurs incarnées.

 

Les nouvelles générations ne veulent plus souffrir au travail donc pour attirer ces nouveaux talents, les entreprises ont tout intérêt à réfléchir sur les notions de développement personnel, de résilience, de bienveillance et à replacer l’humain au cœur de l’organisation (comme le fait le CJD, par ex.)

 

Comment se reconstruire après un burn-out ?

 

J’ai suivi la formation RPBO®, qui est une méthode primée par l’ANACT (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) : les personnes accompagnées ne rechutent pas !

Cette modélisation, qui est un mélange de sciences sociales et de gestion, permet un accompagnement pour un retour à l’emploi : accompagnement pro et perso.

 

Sabine Bataille, qui avait conduit la 1ère enquête sur la reconstruction post burnout des cadres, est la fondatrice du réseau RPBO®  qui rassemble des experts pluridisciplinaires (médecins, psychiatres, psychologues du travail, DRH, responsables formation, etc.).

 

Il y a un vrai enjeu social et sociétal. Pour les RH, la gestion d’une personne en burn-out est un véritable casse-tête ! La personne va être en arrêt de travail, elle va être suivie médicalement, par un psychiatre, mais ce n’est pas suffisant. Elle va devoir aussi se reconstruire, se réinscrire dans un schéma professionnel. Il peut y avoir un gros impact financier.

 

L’enjeu de la reconstruction, c’est de donner à la personne les moyens d’agir pour lui permettre de faire le bilan et de s’inscrire dans une phase d’amélioration continue. Il s’agit d’utiliser la méthode des petits pas, de manière écologique.

 

Cet accompagnement est-il initié et financé par l’entreprise ?

Il y a 2 types d’accompagnement :

  • soit l’entreprise me mandate pour accompagner la personne qui est déjà en arrêt. Selon le pouvoir de résilience de la personne, on compte environ 10 séances d’1h30, qui peuvent être prises en charge par les OPCO ou par l’entreprise sur le budget formation
  • soit le particulier me mandate (compte CPF)

 

Dans tous les cas, l’objectif est de réintégrer l’entreprise avec de nouvelles conditions. Il s’agit de repenser le travail différemment, et c’est là qu’intervient le bilan de compétences, que je pratique également. Soit la personne peut réintégrer l’entreprise, soit ce n’est pas possible et là on est dans la sécurisation du parcours professionnel.

 

reconstruction post burn-out

 

Comment prévenir le burn-out ?

 

Je propose d’apporter des méthodes et des outils pour que la personne puisse être autonome, pour améliorer son pouvoir de résilience.

L’entreprise doit aussi mettre en place un management plus sincère et plus honnête et permettre à ses salariés de prendre en compte leurs émotions.

 

Je suis également formée en CNV (Communication Non Violente) ou communication bienveillante, coach diplômée de l’ICA, j’ai un DU en QVT et la méthode RPBO®, qui me permettent de mettre à la disposition des entreprises une boîte à outils méthodologique.

 

Je vais les aider à s’exprimer autour de sujets importants qui peuvent relever de la vision du dirigeant, ou de sujets importants pour les collaborateurs, comme par exemple, comment je peux mieux faire mon travail. L’idée est de s’autoriser à verbaliser pour pouvoir co-construire autour de valeurs communes des actions qui ont du sens.

 

Ce qui marche bien en entreprise sont des démarches aussi bien personnelles que collectives. Dans les démarches collectives, citons les GAED (Groupes Autonomes D’Échanges et de Discussions), qui permettent de s’exprimer librement.

 

Les entreprises sont-elles demandeuses d’accompagnement pour éviter le burn-out à leurs salarié.e.s ?

 

Je communique beaucoup sur LinkedIn qui est un moyen de diffuser l’information. Les entreprises viennent vers moi parce qu’elles veulent prendre soin de leurs collaborateurs.

Il faut se souvenir que le burn-out est dévastateur : psychologiquement, financièrement, … il peut mener au suicide.

 

Les entreprises sont conscientes qu’il faut retrouver de l’épanouissement au travail, retrouver du sens, retrouver de nouveaux repères. J’invite toutes les personnes qui veulent jouer le rôle de relais à se former au burn-out, à la Méthode RPBO®.

 

Incubesens propose des actions de « form’action » et donne des outils pour pouvoir pérenniser les actions, des conseils, du coaching, pour co-construire les solutions.

 

Les conseils d’Alexandra pour se prendre en charge

 

Je propose deux idées simples et accessibles :

1.Calepin (ou smartphone)

Faire une rétrospection de la journée passée : quel a été le positif et le moins positif, c’est le baromètre de mon état de forme. A faire chaque jour !

2. Agenda de morphée

C’est un tableau à télécharger, qui permet d’établir la traçabilité de son état de sommeil et de somnolence. À remplir pendant 1 mois.

 

Cette émission est maintenant terminée, je remercie chaleureusement notre invitée, Alexandra Sery, Experte du mieux-être au travail et spécialiste de la reconstruction post burn-out. Alexandra Sery est basée à Strasbourg mais elle intervient dans les entreprises sur toute la France et aussi auprès du particulier.

Vous pouvez en savoir plus sur elle et retrouver son actualité sur sa page LinkedIn, ou encore la joindre au numéro 06 17 82 02 24

 

Merci à vous chères auditrices et chers auditeurs pour votre écoute, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram et écouter le podcast ou de l’émission en replay sur www.thehappiness-factory.com ou visionner cette vidéo sur You Tube.

Retrouver Alexandra Sery

Experte en mieux-être au travail et en reconstruction post burn-out

incubeSens

67000 Strasbourg

06 17 82 02 24

LinkedIn

alexandra.sery@incubesens.com

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments