énergie
7 étapes pour retrouver toute son énergie
Articles
18 mai 2021

Fatigue, lassitude, démotivation : l’énergie vient parfois à nous manquer  et tout effort nous semble difficile. Mais nous avons du travail et nous ne pouvons pas nous permettre de traîner les pieds toute la journée. Heureusement, il existe des moyens simples pour y remédier.

Oui, je sais, cela ressemble parfois à une mission impossible ! Certains jours, on a tout simplement envie de ne rien faire. Cela m’arrive aussi, surtout quand je suis débordée et que mes nuits sont trop courtes ! En changeant quelques habitudes de vie et en travaillant sur son mindset, on peut retrouver l’énergie et la motivation nécessaires pour sortir de ce creux et aborder notre journée avec un état d’esprit plus positif.

Voici 7 étapes qui permettent de puiser dans notre source d’énergie innée et de maintenir un niveau d’énergie élevé tout au long de la journée.

 

1. Se mettre en mouvement en douceur

 

Selon l’OMS, dans le monde, un adulte sur quatre n’atteint pas les niveaux d’activité physique recommandés. Or on sait aujourd’hui que la sédentarité affecte nos niveaux d’énergie. Elle déclenche un effet domino qui fait chuter notre capacité à nous concentrer, à prendre des décisions intelligentes, à gérer notre humeur, à résister au stress et à donner le meilleur de nous-mêmes, c’est-à-dire tous les piliers fondamentaux du maintien d’un niveau d’énergie optimal.

L’exercice favorise également la clarté mentale en débarrassant efficacement notre esprit et notre corps de l’excès d’hormones de stress dû à l’anxiété. Nous accédons à une meilleure qualité de sommeil et à des éléments qui enrichissent notre vie et nous procurent un meilleur équilibre : des liens plus profonds avec nous-mêmes, nos proches, notre paix intérieure et l’immensité de l’Univers qui nous entoure.

Si l’on est sédentaire, l’objectif à atteindre consiste à pratiquer cinq jours par semaine 15 minutes d’exercices intensifs (HIIT ou High Intensity Interval Trainings, jogging, natation ou vélo) ou 30 minutes d’exercices modérés (marche rapide, danse, randonnée, yoga, aquagym). Mais attention : cet objectif doit être étalé sur plusieurs semaines ou plusieurs mois suivant sa condition physique. Il faut impérativement commencer petit si l’on veut tenir sur la durée, comme je le précise dans le point suivant. Sans oublier que toute forme de mouvement est préférable à l’absence de mouvement !

 

2. Commencer petit

 

Quand je dis commencer petit, je veux vraiment dire petit. Lorsqu’on a du mal à se lancer dans un travail, c’est peut-être parce qu’on voit trop grand. C’est la même chose pour l’activité physique. Pour se mettre à l’exercice physique quand on est sédentaire, il faut commencer petit pour pouvoir tenir sur la durée. C’est la méthode des petits pas (appelée aussi Méthode Kaizen). Au lieu de pratiquer immédiatement cinq entraînements hebdomadaires de 15 ou 30 minutes, il est préférable de commencer par cinq minutes d’exercice, par exemple. Je sais, ça a l’air ridicule, mais ça marche justement parce que c’est facile. C’est tellement facile qu’on ne peut pas échouer !

En faisant 5 minutes d’exercice chaque jour pendant une semaine – quelques abdominaux, 2 pompes et un peu de jogging sur place – on peut ensuite passez à 10 minutes et maintenir ce rythme pendant une semaine. En un mois, on passe à 15-20 minutes.

Cette méthode s’applique à tous les objectifs. Pour se lever plus tôt façon Miracle Morning, inutile de mettre le réveil à 5 heures du matin ; on se lève simplement 10 minutes plus tôt pendant une semaine. Et c’est tout. Une fois qu’on a fait cela, on met le réveil 10 minutes plus tôt. Et ainsi de suite jusqu’à arriver à l’horaire souhaité. C’est ça, la méthode des petits pas.

 

3. Pratiquer l’indulgence envers soi-même

 

Nous nous traitons généralement plus durement que les autres. Combien de fois nous arrive-t-il de parler plus gentiment à un∙e collègue ou même à un∙e inconnu∙e qui a fait une erreur qu’à nous-mêmes, quand nous nous trompons ? Notre petite voix intérieure est prompte à nous critiquer, nous rabaisser, nous insulter même parfois.

Or, nous traiter avec patience et gentillesse ne fait pas de nous des personnes paresseuses ou égoïstes. Cela peut sembler difficile au début, mais entraîner notre mental à nous parler avec la compassion et la compréhension que nous accorderions à un∙e ami∙e va nous aide à améliorer notre inspiration et notre motivation au fil du temps. Être indulgent∙e avec soi-même parce que nous avons une journée « sans » est une excellente opportunité de mise en pratique.

 

énergie indulgence

4. Un seul objectif pour aujourd’hui

 

Quand on a le sentiment de nager en plein marasme, c’est souvent parce que l’on a trop de choses à faire dans sa vie. C’est une erreur très courante : on veut trop en faire, atteindre trop d’objectifs à la fois. L’énergie et la concentration sont les deux éléments les plus importants pour atteindre un objectif. Lorsqu’on est en énergie basse, il faut choisir un seul objectif et s’y consacrer entièrement. Je sais, c’est difficile, mais il sera toujours possible de réaliser d’autres projets lorsque nous aurons atteint notre objectif du jour.

5. Adopter une pratique quotidienne de centrage

 

Il s’agit de prendre le temps de respirer et de s’observer dans le moment présent. « L’ici et le maintenant » est un lieu sans culpabilité, sans regret du passé et sans inquiétude pour l’avenir. La seule chose qui compte est l’endroit où l’on se trouve à ce moment précis. Profiter du pouvoir de l’instant présent consiste à s’asseoir dans un endroit tranquille et à s’accorder quelques minutes de pause pour se recentrer, au lieu de paniquer parce que nous n’arrivons pas à nous mettre au travail, à anticiper les conséquences de notre inaction ou à regretter de ne pas nous être couché∙e plus tôt la veille.

En se concentrant sur notre respiration et sur le moment présent, on peut réduire instantanément le stress et retrouver le pouvoir que l’on a d’agir à cet instant précis.

La cohérence cardiaque, qui apaise le rythme cardiaque à travers la maîtrise de la respiration, est également un bon moyen d’y arriver. De nombreuses applications existent ; personnellement j’utilise respirelax, l’application gratuite et simplissime des Thermes d’Allevard.

 

6. Inscrire ses passions à son emploi du temps

 

Qu’est-ce que nous aimons faire au point de perdre la notion du temps – ce que les anglophones appellent le « flow » ou l’expérience optimale ? En s’autorisant à nous adonner plus souvent à ces activités, nous évitons de décharger nos batteries. Ou on les recharge lorsqu’on se retrouve à court d’énergie.

Pour s’assurer d’avoir du temps pour ce qui est important à nos yeux, il faut l’inscrire à notre agenda. Par exemple, si l’on a envie de rattraper ses lectures, on prévoit trente minutes chaque matin pour lire avant le travail. Si l’on est passionné∙e de peinture mais que l’on n’a pas pris son pinceau depuis des années, on prévoit de passer un peu de temps plusieurs fois par semaine à travailler sur sa prochaine œuvre. Organiser nos priorités autour de nos passions, ça fait monter notre énergie en flèche !

 

7. Cultiver l’inspiration

 

L’inspiration peut avoir différentes sources ; l’une d’elles consiste à s’intéresser aux personnes qui ont réalisé ce que nous voulons réaliser ou qui sont des modèles pour nous.

Avec internet, c’est devenu très facile : on peut suivre des personnalités du développement personnel ou des personnes qui nous inspirent à travers leurs citations, articles de blogs ou livres, on peut regarder leurs vidéos ou écouter leurs podcasts.

Quand je me sens en perte de régime, je reprends simplement un livre ou un blog qui me conforte dans mon objectif. Cela m’inspire et me revigore. Certains magazines (perso, j’adore Psychologies Magazine ou FémininBio) ou des chaînes You Tube (comme Le Quart d’Heure #LQH ou Tistrya, par exemple) sont des sources d’inspiration et de motivation.

Lire aide à se motiver et à se concentrer. Il est aussi possible de noter son objectif quelque part, sur un post-it par exemple, et de le relire lorsqu’on se sent démotivé e.

 

Les petits changements donnent de grands résultats

 

Ces 7 étapes peuvent sembler simplistes au premier abord. En pratique, elles donnent des résultats étonnants, surtout si on les cumule. Tout résultat d’envergure est né d’une accumulation de petits changements, donc plus tôt on y travaille, plus tôt on en constate que l’on peut regagner ainsi des niveaux d’énergie et de motivation plus élevés.

Besoin d'un coup de pouce pour retrouver ton envie de bouger ? Tu trouveras dans ce “Booster” de motivation 2 gestes à réaliser quotidiennement pour une motivation au top.
Pour t’aider à les mettre en pratique sans prise de tête, j’ai prévu :

  • 3 fiches explicatives à télécharger au format PDF pour avoir ton matériel sous la main
  • 1 fiche Bonus (parce que tu le vaux bien)
  • 7 courriels motivationnels que tu recevras au fil des 21 jours pour tenir le cap et braver la tempête !

Lance-toi et achète dès maintenant ton booster de motivation : il n’y a pas de meilleur moment pour amorcer ton premier pas vers le changement !

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Le meilleur moyen de retrouver un juste équilibre entre notre utilisation des réseaux sociaux et notre santé aussi bien physique que psychique, est de se déconnecter de manière journalière en pratiquant une activité physique. […]

Frédéric Lasserre

Je valide ces 7 étapes. Elles aident aussi à sortir de la dépression ou du deuil. En fait, pour chaque épreuve de la vie. Ça commence par la prise de conscience puis l’acceptation. Ensuite on peut initier la restauration avec ces 7 étapes simples. 7 peut paraître beaucoup mais rappelez-vous qu’on commence par 1 (c’est une des étapes).

[…] Sous l’effet du stress, ton cœur s’emballe et bat la chamade : il y a un lien direct entre ton cerveau et ton rythme cardiaque. Mais sais-tu que ce lien est à double sens ? En contrôlant les battements de ton cœur, tu agis sur ton système nerveux. C’est ce que nous apprend la cohérence cardiaque. […]