Passez à la Digitale Détox !

Société & Psycho

24 mars, 2019

8 Partages

L’objectif de cet Atelier était de comprendre les risques de l’hyper-connexion, d’expérimenter la reconnexion au corps et d’élaborer ensemble les meilleures pratiques pour prendre du recul au quotidien face à l’invasion numérique.

Quelques faits et chiffres sur l’hyper-connexion

Le passage du web sur ordi au web sur smartphone a marqué un tournant décisif dans nos pratiques quotidiennes. On est passé d’une connexion limitée par la nécessité d’accéder à un ordinateur, qu’il soit fixe ou portable, à une connexion illimitée via le smartphone toujours à portée de main.

  • 92% des adultes entre 18 et 70 ans possèdent un smartphone (91% en Europe)[1]
  • 73% des Suisses de 16 à 74 ans utilisent un téléphone portable pour se connecter à internet hors de la maison ou du lieu de travail (moyenne européenne : 75%).[2]
  • 48% des Suisses estiment être trop souvent sur leurs téléphones portables, 2/3 dans la tranche d’âge 25-34 ans.[3]
  • La durée moyenne d’utilisation d’internet a augmenté d’environ 25 % entre 2014 et 2016.[4]
  • Chaque utilisateur regarde son smartphone en moyenne 221 fois par jour.[5]
  • En moyenne, les employés qui utilisent leurs ordinateurs sont interrompus ou distraits par des mails, alertes ou notifications toutes les dix minutes, soit 2,1 heures par jour.[6]
  • 1 % de la population suisse est considérée comme cyberdépendante d’après le monitorage des addictions réalisé par le GREA, Groupement Romand d’Etude des Addictions https://www.grea.ch/hyperconnectivite à essentiellement les mineurs et les jeunes adultes.

[1] Étude Deloitte Global Mobile Consumer Survey 2018 qui couvre six continents, 35 pays et 54 150 participants, en Suisse 1001 consommateurs entre 18 et 70 ans : https://www2.deloitte.com/ch/fr/pages/technology-media-and-telecommunications/articles/global-mobile-consumer-survey.html

[2] Office fédéral de la statistique : https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/culture-medias-societe-information-sport/societe-information/indicateurs/utilisation-internet-mobile.html

[3] Cf note 1

[4] Étude JAMES (Waller et al, 2016)

[5] Étude britannique de 2014, https://www.tecmark.co.uk/blog/smartphone-usage-data-uk-2014

[6] https://medium.com/essentiels/comment-sur-vivre-dans-un-monde-daddiction-aux-nouvelles-technologies-e4b4350c0c20

Comment instaurer une trêve numérique ?

Pour expérimenter la déconnexion d’internet et de nos « doudous » numériques, il est bon de se rebrancher à notre corps et à nos sensations.

Pour ce faire, différentes méthodes existent : cohérence cardiaque, méditation de pleine présence, visualisation positive, body scan, ou tout simplement marche dans la nature, jardinage, etc.

Dans cet Atelier, nous avons testé deux méthodes de déconnexion. À chacun de trouver – et de pratiquer – ce qui lui convient.

10 clés pour réussir sa digitale détox

Voici 10 clés pour réussir sa digitale détox :

  1. Supprimer les alertes non indispensables
  2. Trier régulièrement ses applis
  3. Ne pas consulter son téléphone ou ses mails pendant une heure, une demi-journée, etc. en restant réaliste par rapport à ses besoins.
  4. Instaurer un «couvre-feu digital» le soir, le week-end ou les jours fériés.
  5. Bannir les écrans de la chambre à coucher. En tout cas, les éteindre une ou deux heures avant de dormir (lumière bleue).
  6. Utiliser la fonction intégrée à l’iPhone « Temps d’écran » pour prendre conscience du temps passé et paramétrer éventuellement un temps d’arrêt. Installer une appli qui restreint l’utilisation du smartphone Space, Flipd, Offtime. Cette dernière, la plus intraitable, possède une option qui bloque votre smartphone pendant une heure.
  7. Renoncer au Phubbing : C’est la contraction de phone et snubbing. Cela consiste à regarder son smartphone lorsqu’on est au restaurant ou en réunion, comme si on snobait la ou les personne(s) qui nous accompagnent.
  8. Partager les écrans : Jeux vidéo, YouTube, photos… Pourquoi ne pas les regarder régulièrement avec les enfants, le mari, l’amoureux… Pour éviter que chacun s’isole dans son coin sans savoir ce que fait l’autre. Les écrans peuvent favoriser la communication au lieu de la couper.
  9. Oser le Jomo-challenge : ou Joy of missing out (la joie de manquer quelque chose), soit l’inverse du fameux Fomo, Fear of missing out, qui est la peur de manquer quelque chose, d’être exclue. On a le courage d’éteindre tous les écrans pendant 24 heures, voire un week-end ou une semaine. On remplace tout le temps gagné par de la «vraie vie» et des «vrais gens»
  10. Suivre la Journée mondiale sans téléphone portable, tous les 6 février depuis 2001 à l’initiative de l’écrivain français Phil Marso.

 

Conclusion pour “lever les pouces”

Les participants sont repartis avec des idées pour prendre une saine distance par rapport aux outils numériques et ne plus être prisonniers des écrans.

Et vous, que comptez-vous faire pour vous déconnecter ?

 

Extrait vidéo de l’Atelier Digitale Détox à l’Institut SoHappy de Genève

SoHappy partage avec vous les 30 premières minutes de l'atelier coaching sur le thème de la Détox Digitale de cet après-midi 🙂 Merci encore à Barbara Reibel pour ce beau moment de partage, de brainstorming et de coaching sur comment se libérer des écrans. A très vite pour le prochain atelier, sur le thème de la communication amoureuse!

Publiée par SoHappy sur Samedi 9 mars 2019

Pour aller plus loin

  • Lâche ton téléphone par Catherine Price
  • De plus en plus d’hôtels proposent des chambres sans Wi-Fi, des séjours ou des retraites « digital détox ».
  • En Suisse romande, un package Détente à La Réserve à Genève ou le Séjour relaxant à l’Hôtel Sources des Alpes à Loèche-les-Bains constituent les offres qui se rapprochent le plus d’une Digital Detox. Et si vous aimez la montagne, les cabanes non gardées du Club Alpin Suisse (CAS) sont quant à elles dépourvues de wifi, comme par exemple le bivouac de la Dent Blanche géré par la section Jaman (VD).

 

8 Partages

Barbara Reibel

Coach Feel Good, Blogueuse et Auteure

Fondatrice de The Happiness Factory

 

Commentaires

avatar
  S’abonner  
Notifier de
trackback

[…] Encourager ses amis et sa famille à vivre des moments sans technologie pendant la semaine, résister à la tentation de consulter son téléphone, faire une détox numérique. […]