Méditation : religieuse, philosophique, laïque ou de pleine conscience

Spiritualité

23 juin, 2018
3 Partages

La méditation (du latin meditatio) c’est l’attention portée volontairement et exclusivement sur un objet, sur une pensée ou sur soi-même.

Au cœur des pratiques spirituelles ou religieuses

La méditation est au cœur des pratiques spirituelles ou religieuses telles que le bouddhisme, l’hindouisme mais aussi l’islam ou le christianisme. Suivant les enseignements religieux, elle peut être un exercice spirituel, un recueillement, une contemplation ou une prière. Elle consiste alors à se relier à Dieu, à un principe divin, à quelque chose qui nous dépasse.

La méditation philosophique

Quand elle est philosophique, la méditation est indépendante de tout contexte religieux. Elle sert alors à approfondir le sens d’un principe ou à se réaliser. Dans l’Antiquité, la méditation était un exercice mental permettant de s’améliorer et de se transformer qui se pratiquait par le dialogue, par une promenade ou par l’écriture.

Pour un meilleur équilibre psychologique

Lorsque l’on parle de méditation aujourd’hui, on entend généralement le type d’exercice destiné à nous calmer. Cette méditation laïque, libre ou guidée, est utilisée pour amener la paix intérieure, l’apaisement du mental ou une simple relaxation. Des personnalités telles que Christophe André ou Fabrice Midal ont popularisé cette pratique depuis les années 2010.

Débarrassée de ses aspects religieux, voire ésotériques, la méditation est présentée comme un outil permettant un meilleur équilibre psychologique, notamment pour lutter contre le stress. Elle propose généralement de se focaliser sur un objet extérieur (une bougie, une image, etc.) ou sur des sensations internes.

Méditation de pleine conscience

Ce type de méditation, appelé mindfulness en anglais, mérite que l’on s’y attarde. En effet, contrairement aux autres approches méditatives, elle consiste à observer nos sensations, nos pensées et nos émotions sans jugement et surtout sans attentes. C’est une méditation qui ne veut rien, ne recherche rien, nous invite simplement à être.

Fabrice Midal, fondateur de l’École Occidentale de Méditation, préfère traduire le terme de mindfulness par « pleine présence » (voir la chronique de son livre Foutez-vous la paix ! sur le blog En 1 mot).

Réduction du stress par la pleine conscience

Le scientifique Jon Kabat-Zinn a mis au point un programme appelé MBSR (réduction du stress par la pleine conscience). Il s’agit d’un parcours destiné aux personnes souffrant de ruminations mentales, de stress ou d’anxiété, typiques d’une dépression.

Une étude de l’université d’Oxford publiée en avril 2015 par The Lancet démontre qu’une thérapie basée sur la méditation pleine conscience est une alternative aussi efficace qu’un traitement par antidépresseurs dans la prévention de rechute dépressive36,37.

 

3 Partages

Barbara Reibel

Coach Feel Good, Blogueuse et Auteure

Fondatrice de The Happiness Factory

 

Commentaires

avatar
  S’abonner  
Notifier de
trackback

[…] Lire la définition de la méditation sur Happiness Factory. […]

trackback

[…] et deux personnes jouent à Playfight au milieu. Les deux joueurs s’engagent dans une lutte en pleine conscience. Le Jeu consiste à maintenir les deux omoplates de l’autre au sol pendant 3 secondes, autant de […]

trackback

[…] précisément à cela qu’invite le slowUp : se hâter lentement, être dans le moment présent, rouler en conscience, partir sans montre au poignet et sans smartphone dans la poche… c’est […]

trackback

[…] et deux personnes jouent à Playfight au milieu. Les deux joueurs s’engagent dans une lutte en pleine conscience. Le Jeu consiste à maintenir les deux omoplates de l’autre au sol pendant 3 secondes, autant de […]