Feuille de route

La feuille de route coaching
pour t’accomplir

Articles

12 novembre 2021

Notre vie peut être vue comme un voyage au cours duquel on fait des arrêts, on rencontre des diversions, on se trompe éventuellement de route et on admire de beaux points de vue. Mais où allons-nous exactement ? Et quel est le meilleur itinéraire pour y arriver ? C’est tout l’intérêt de la feuille de route coaching.

La métaphore de la feuille de route

Cette métaphore du voyage en voiture est très intéressante parce qu’elle fait appel à des concepts simples et reconnaissables auquel on peut tous s’identifier:  d’abord les bases, pour prendre la route il faut avoir son permis, comprendre son style de conduite (et celui des autres), et connaître sa destination pour pouvoir planifier son itinéraire. Ensuite, on va s’intéresser à ce qu’il faut emporter dans ses bagages. Et puis finalement, on va faire le point à chaque étape pour pouvoir éventuellement raccourcir ou allonger notre itinéraire ou le changer.

Je vais t’embarquer dans un voyage qui fait le parallèle entre notre itinéraire en voiture et la feuille de route en coaching. Et à la fin de cet article, tu sauras pourquoi le coaching t’aide à arriver à bon port.

 

Étape 1 : est-ce que tu as ton permis ?

 

Dans le contexte du coaching, le permis consiste à assurer la réussite d’un coaching et à savoir si le coaching est fait pour toi

feuille de route pare-brise

Pare-brise ou rétroviseur ?

 

Pour le savoir, première question : est-ce que tu regardes à travers le pare-brise ou est-ce que tu utilises plus le rétroviseur ? Autrement dit : ton attention se porte-t-elle sur ton avenir ou sur ton passé ?

Le pare-brise est plus grand que le rétroviseur pour une bonne raison : parce que c’est là que se trouve ton avenir. Si tu passes trop de temps à regarder dans le rétroviseur, tu vas louper des bifurcations (tu ne suivras pas l’itinéraire que tu t’es fixé pour atteindre ton objectif), tu ne verras pas les raccourcis (nouvelles opportunités) ni les barrages routiers (obstacles à ton objectif).

Bien sûr, il ne s’agit pas de se passer du rétroviseur mais de l’utiliser modérément. Il peut être intéressant pour constater le chemin parcouru. Ou pour voir si certaines choses qui sont derrière toi nécessitent une attention particulière (par exemple, de vieilles habitudes) ?

 

Vouloir améliorer sa conduite

 

Deuxième question pour savoir si l’accompagnement coaching est fait pour toi :

Veux-tu réellement améliorer ta conduite ? Ta facilité à apprendre dépend principalement de la conscience de soi que tu as développée. Comme l’a dit Daniel Goleman :

La conscience de soi est la clé de voûte de l’intelligence émotionnelle.

Plus tu conduis, plus tu rencontres des défis qui te mettent à l’épreuve. Il est essentiel que tu prennes conscience de ta conduite et que tu aies envie de l’améliorer pour que la feuille de route de coaching soit efficace.

 

Étape 2 : quel est ton style de conduite ?

 

La prochaine étape du modèle est le style de conduite. Comment aimes-tu conduire ? Comme sur un circuit de Formule 1 ? Ou plutôt comme sur une route de campagne ?  La façon dont tu aimes conduire est le reflet de tes préférences personnelles. Tu préfères aller vite ou être prudent ? Tu préfères sortir des sentiers battus ou emprunter les routes connues ? Les routes secondaires ou l’autoroute ?

feuille de route campagne

Comprendre ton style de conduite te permet de travailler sur tes forces et de comprendre tes croyances, tes besoins et tes facteurs de stress. Une fois que tu as compris ça, tu vas beaucoup mieux accepter le fait que tout le monde n’a pas la même approche que toi. Tu développeras plus de tolérance vis-à-vis des autres conducteurs qui ne conduisent pas comme toi. Si tu te retrouves derrière quelqu’un qui lambine devant toi, au lieu de klaxonner tu pourras respecter son style de conduite et son besoin d’arriver à bon port ! Tu vas donc adapter ton propre style de conduite et, avantage supplémentaire, tu vas pouvoir réduire l’agressivité au volant, autrement dit les conflits ou les frictions avec les autres.

 

Étape 3 : quelle est ta destination ?

 

Évidemment, pour entreprendre un voyage quel qu’il soit, tu dois connaître ta destination, sinon ce n’est qu’une simple promenade en voiture, ce qui est d’ailleurs très sympa aussi.

Quel est ton objectif aujourd’hui ? Dans 6 mois ?  Dans 1 an ? Dans 3 ans ? Pour être vraiment efficace, ta feuille de route doit être envisagée à plus long terme. Ta destination n’est pas ton ou tes objectifs immédiats. C’est ta mission de vie, ou ton héritage, ce que tu veux accomplir dans cette vie. Et une fois que tu en as une vision claire, tu pourras évaluer tes objectifs et voir s’ils t’en rapprochent. Les objectifs ne sont donc que des étapes sur ton parcours.

 

Étape 4 : quel itinéraire vas-tu emprunter ?

 

Une fois que tu sais où aller, l’étape suivante consiste à déterminer le meilleur chemin pour y parvenir. Pour ça, tu disposes d’un GPS, de cartes, tu as aussi tes propres connaissances et celles des autres. Est-ce que tu vas prendre le chemin le moins fréquenté, un raccourci que tu connais ou l’autoroute ?

Du point de vue du coaching, la question que je pose à mes coachés c’est quelles sont tes différentes options ? Quels sont les obstacles majeurs que tu anticipes ? Ça va te permettre de choisir un chemin plus réaliste ou de préparer ce qu’il te faut pour le voyage !

 

Étape 5 : quels bagages vas-tu emporter ?

 

Bon, maintenant tu sais où tu vas, mais tu n’es pas encore tout à fait prête à tourner la clé dans le contact et à prendre la route. Il y a un certain nombre de choses qui doivent d’abord être faites pour que le voyage soit une réussite. C’est un peu comme faire un contrôle de ta voiture avant le départ et charger les bagages dont tu auras besoin.

 

feuille de route bagages

 

Tu vas d’abord planifier ton itinéraire en détail (c’est-à-dire : mettre en place un plan d’action). Celui-ci comprendra :

 

Les différentes étapes du voyage

 

  • Les choses à voir en chemin (les étapes importantes de ton parcours)
  • Les arrêts pour faire le plein, faire des pauses (puiser dans ses ressources en cours de route)

 

Le trafic

 

Tu vas aussi d’intéresser au trafic et aux actualités routières (autrement dit, tu vas identifier les obstacles que tu risques de rencontrer et s’il faut adapter ton itinéraire de base).

 

Les compagnons de route

 

Quels seront tes compagnons de route : sur quelles personnes vas-tu pouvoir t’appuyer ? À qui vas-tu demander de l’aide ? Avec qui feras-tu la fête quand tu auras atteint ton objectif ?  A qui vas-tu rendre des comptes ?

 

Étape 6 : quelle est ton heure d’arrivée estimée ?

 

Une fois que le voyage a commencé, tu vas vouloir garder un œil sur les progrès réalisés. Il y aura bien sûr des choses qui te ralentiront, ou qui te permettront d’arriver plus vite.  Pendant ton voyage, tu devras donc vérifier si ton heure d’arrivée prévue doit être mise à jour :

  • La circulation était-elle plus dense que prévu (les obstacles connus étaient plus complexes que prévu) ?
  • Y a-t-il eu un accident sur la route ?(un nouvel obstacle auquel tu n’avais pas pensé)
  • T’es tu perdue ? (tu as perdu le focus par rapport à ton objectif)
  • Es-tu fatiguée du voyage ? (tu as perdu la joie, le fun, en cours de route)

Si tu rencontres ces problèmes, comment adapter ton itinéraire pour qu’il reste réaliste ?

 

Conclusion sur la Feuille de route en coaching

 

Voilà – on a vu ensemble les 6 étapes de la feuille de route que tu vas suivre au cours d’un coaching, je les récapitule :

  • Étape 1 : ton permis de conduire ou les conditions indispensables pour réussir le coaching
  • Étape 2 : ton style de conduite donc tes forces, tes croyances, tes besoins et tes facteurs de stress.
  • Étape 3 : ta destination ou ton grand objectif, ta mission de vie
  • Étape 4 : ton itinéraire avec ses options et ses obstacles
  • Étape 5 : tes bagages : le plan d’action
  • Étape 6 : ton heure d’arrivée estimée : le suivi

 

Pour finir, cette « feuille de route coaching » te guide vers tes objectifs en respectant ce qui est important pour toi et ce que tu valorises dans ta vie (ta mission de vie). Elle prend le temps de noter dès le départ les obstacles que tu peux rencontrer, le soutien que tu veux mettre en place, et surtout comment tu vas célébrer tes succès en cours de route. Bon cheminement !

 

Source : adapté librement de https://coachcampus.com/coach-portfolios/coaching-models/marian-gibbs-roadmap/

Besoin d'un coup de pouce pour retrouver ton envie de bouger ? Tu trouveras dans ce “Booster” de motivation 2 gestes à réaliser quotidiennement pour une motivation au top.
Pour t’aider à les mettre en pratique sans prise de tête, j’ai prévu :

  • 3 fiches explicatives à télécharger au format PDF pour avoir ton matériel sous la main
  • 1 fiche Bonus (parce que tu le vaux bien)
  • 7 courriels motivationnels que tu recevras au fil des 21 jours pour tenir le cap et braver la tempête !

Lance-toi et achète dès maintenant ton booster de motivation : il n’y a pas de meilleur moment pour amorcer ton premier pas vers le changement !

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires