vulnérabilité

La confiance en soi
au féminin

Coaching – Psycho

6 juin 2022

Les femmes éprouvent parfois de la difficulté à développer et à maintenir leur confiance en soi, car elles ont tendance à s’occuper davantage des autres que d’elles-mêmes. Pourtant, avoir confiance en soi et s’apprécier soi-même contribuent au bonheur. Alors, on s’y met ?

 

Quelles sont les causes d’un déficit de confiance en soi chez une femme ?

Il va de soi que les hommes n’échappent pas au manque de confiance en soi suite à une expérience déstabilisante, à un traumatisme de l’enfance, un discours intérieur négatif ou une auto-critique excessive.

Mais j’ai chois de m’intéresser dans cet article aux facteurs socioculturels qui affectent plus particulièrement la confiance en soi chez les femmes.

Voici quelques éléments qui peuvent l’expliquer .

 

Violence

 

Une étude de 2015 indique que la violence à l’égard des femmes, en particulier des femmes issues de minorités, est disproportionnée. Les femmes ont plus de chances de subir des violences de la part de leur partenaire et des agressions sexuelles au cours de leur vie – autant d’événements traumatisants qui peuvent entraîner des problèmes d’estime de soi et de confiance en soi.

 

Régime alimentaire

 

La prévalence de la culture du régime peut contribuer au nombre disproportionné de troubles alimentaires et de problèmes d’image corporelle chez les femmes. L’objectivation dans les médias peut également amener les femmes à rechercher une validation excessive de la part des autres sur leur apparence plutôt que de construire une estime de soi qui intègre à la fois des qualités externes et internes.

 

Rencontres

 

La culture de la drague et les doubles standards dans les rencontres peuvent également affecter négativement la confiance en soi d’une femme. Certaines femmes peuvent être enclines à ne pas donner la priorité à leurs propres besoins par souci de plaire.

Une étude réalisée en 2020 dans une université américaine sur un échantillon de 284 étudiantes a révélé que les femmes qui avaient des relations sexuelles pour plaire plutôt que pour leur propre plaisir, avaient une plus faible estime de soi et étaient davantage susceptibles d’être dépressives que les hommes.

 

Racisme

 

Les femmes de couleur sont particulièrement exposées au racisme, aux microagressions raciales, aux stéréotypes raciaux, autant de facteurs qui peuvent affecter l’estime de soi, notamment sur le lieu de travail et dans les relations interpersonnelles.

 

Préjugés

 

Les femmes peuvent également avoir des préjugés intériorisés et être conditionnées socialement à se comparer aux autres femmes. Ces comparaisons malsaines peuvent entraîner une baisse de l’estime de soi.

 

 

vulnérabilité coccinelle

 

Comment améliorer son estime de soi en tant que femme ?

 

Il est important d’identifier d’abord les facteurs de risque qui nous sont propres et d’en prendre conscience.

Ensuite, il existe des stratégies à essayer pour renforcer sa confiance en soi. En voici 5 qui me paraissent particulièrement pertinentes.

 

1. Faire preuve d’auto-compassion

 

Il est utile de faire l’inventaire de nos schémas de pensée quotidiens. Porter une attention particulière aux ruminations concernant le passé ou aux pensées pessimistes concernant l’avenir, ainsi qu’aux déclarations auto-dénigrantes.

Voici quelques questions pour y parvenir :

  • Quelles sont les pensées négatives qui surgissent automatiquement ?
    Par exemple, « Je n’aurais pas dû faire ça » ?
  • Par quelles alternatives positives et équilibrées peut-on commencer lentement à remplacer ces pensées ?
    Par exemple, « Personne n’est parfait. Je fais de mon mieux. »

 

2. Développer la maîtrise et l’autonomie

 

Qu’il s’agisse d’apprendre une nouvelle compétence, de s’inscrire à un cours ou de faire de petits pas vers la réalisation de nos rêves, la maîtrise et la réalisation de soi sont des moyens essentiels pour développer et maintenir la confiance en soi.

Lorsque l’on se sent capable d’atteindre nos propres objectifs, nous devenons maîtresses de notre destin dans une société qui nous a peut-être appris à jouer petit et nous a découragé d’écouter nos véritables désirs.

 

3. Pratiquer les modalités de guérison corps-esprit

 

Il est bon de favoriser l’autonomie et la maîtrise de son corps et de son esprit grâce à des pratiques de pleine conscience ou à des pratiques méditatives telles que le body scan ou des promenades tranquilles dans la nature.

On peut chercher un programme d’exercices qui nous plaît, qu’il s’agisse d’un cours de Zumba ou de danser simplement sur notre musique préférée !

Une étude réalisée en 2022 sur 352 participants a établi un lien entre l’exercice régulier et une meilleure estime de soi, une plus grande efficacité personnelle et une meilleure conscience du corps.

 

4. S’écouter davantage

 

Il peut être difficile de conserver une bonne estime de soi lorsque nos limites sont constamment piétinées par les autres ou lorsque nous renonçons à nos besoins et à nos envies pour faire plaisir à autrui.

Commençons lentement à nous détacher des interactions qui nous prennent trop de temps et d’énergie et entraînons-nous à dire non.

Une question à se poser est par exemple :

  •  » Est-ce que je veux vraiment passer du temps avec cette personne ? Ou est-ce que je me sens obligée de le faire ? »

 

5. Remettre en question nos stéréotypes

Identifier les croyances sociétales néfastes qui ont pu nous être inculquées et qui nous freinent encore est aussi indispensable pour renforcer sa confiance en soi.

Plutôt que d’entrer en compétition avec les autres ou de se dénigrer, mieux vaut s’entraîner à apprécier nos qualités uniques et à accepter notre caractère irremplaçable. Il peut être utile de dresser une liste des qualités que nous admirons chez nous et de celles que les autres remarquent et apprécient chez nous.

Prendre conscience de qui nous sommes et des caractéristiques uniques que nous apportons au monde nous aide grandement à améliorer estime de soi et confiance en soi

En résumé, il est essentiel de nous engager dans des activités qui favorisent un dialogue positif avec nous-même, qui nous permettent de poser des limites saines, d’entretenir des relations nourrissantes et de pratiquer l’auto-compassion.

Source

https://psychcentral.com/lib/the-self-confidence-formula-for-women#tips

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires