Une rentrée sereine

Une rentrée sereine

Articles

7 septembre 2021

La rentrée des classes, le retour de vacances, c’est un moment charnière de l’année. Au calme (relatif) de l’été succède l’ébullition de la rentrée. Comment garder son calme et sa sérénité dans ce tourbillon ?

La rentrée des classes, le retour de vacances, c’est un moment charnière de l’année, d’abord parce qu’on est à un peu plus de la moitié de l’année calendaire et qu’on sent qu’il nous reste à peine quelques semaines pour boucler les projets qu’on s’est fixés cette année.

Ensuite parce qu’on est en changement de saison avec l’équinoxe du 22 septembre, c’est-à-dire le jour de l’année où le jour a une durée égale à celle de la nuit (parce que le Soleil traverse l’équateur) et ça nous chamboule aussi cette préparation à entrer dans une saison plus fraîche, en tout cas pour nous qui vivons en Europe centrale.

Enfin parce que sur le plan social il y a une reprise de l’activité après la somnolence de l’été et qu’aujourd’hui avec internet et les réseaux sociaux, le réveil peut être brutal si tu as, comme quoi, déconnecté pendant tes vacances !

Voici 3 pistes pour une rentrée sereine, pour conserver le bénéfice du repos estival et faire le plein de vitalité.

Les exercices qui suivent sont extraits de mon livre, The Happiness Factoryui reprend beaucoup d’astuces que j’utilise personnellement et que je recommande à mes clients en coaching. Dans le livre, il y a 21 exercices différents de développement personnel qui prennent moins de 15 minutes par jour. Ils engagent parfois le corps, parfois le mental, parfois les deux.

Donc là on va en voir 3 que j’ai sélectionné pour cette rentrée et sans surprise, on parlera en effet aussi bien du corps que du mental.

 

1er conseil pour une rentrée sereine : continuer à bouger !

 

Je suis une fervente adepte du bien dans son corps, bien dans sa tête, et d’ailleurs je me suis remise récemment au fitness pour faire du renforcement musculaire et aussi du cardio, en plus de la marche que je pratiquais déjà. Si toi aussi tu pratiques une activité physique régulière, bravo, surtout ne change rien, continue ainsi c’est parfait.

Sinon, si tu es comme Winston Churchill, adepte du « No Sport », invite l’activité physique dans ton quotidien : eh oui, j’ai bien dit, quotidien ! Parce que l’on sait maintenant que « Sitting is the new smoking », les risques de la sédentarité sur la santé sont aussi importants que ceux de la cigarette.

Alors comment faire quand tu n’aimes pas faire du sport ou qu’aucun sport ne t’intéresse vraiment ? L’objectif c’est d’arriver à une demi-heure d’activité physique légère soit l’équivalent de 10000 pas selon l’OMS, sans équipement spécial ou abonnement dans une salle de gym.

La première chose que je te conseille de faire, c’est d’installer une appli de podomètre sur ton smartphone. Il y en a beaucoup qui sont gratuites. Personnellement j’utilise Stepsapp.

Et ensuite, tu vas en faire un jeu. A la fin de la journée, tu dois t’être rapproché au maximum des 10’000 pas. Alors tu vas prendre les escaliers le plus souvent possible, tu vas descendre une station de bus avant ta station habituelle, tu vas profiter de ta pause déjeuner pour t’aérer, tu vas discuter avec tes copines en marchant, etc. Toutes les occasions sont bonnes pour marcher.

Tu peux faire un tableau et noter chaque soir le nombre de pas que tu as fait : l’écrit est très puissant pour nous faire prendre conscience de nos habitudes et pour nous motiver !

Et puis, en faisant cela, tu croqueras avec plaisir dans ce carré de chocolat que tu t’apprêtais à manger là… non ? 😂

 

2ème conseil pour une rentrée sereine : trier ses placards

 

Je sais pas toi mais moi mes placards débordent régulièrement, j’ai l’impression de faire le tri mais pourtant chaque année j’ai des vêtements que je ne mets plus et, le paradoxe, c’est que quand je me prépare le matin, j’ai l’impression de n’avoir rien à me mettre !

Marie Kondo, la papesse japonaise du rangement, que j’ai bloguée sur mon Blog En 1 mot, dit que « Vivre dans une maison ordonnée influe de manière positive sur tous les autres aspects de notre vie. » et je suis tout à fait d’accord avec elle.

Mais là, je ne vais pas te proposer la méthode de Marie Kondo, je vais plutôt t’inviter à réaliser le Défi 333. De quoi s’agit-il ? Le principe est simple : tu vas sélectionner 33 articles qui vont composer ta garde-robe de la saison – chaussures, vestes et accessoires compris !

Et tu pourras refaire ce défi tous les 3 mois, à chaque changement de saison, d’où le nom Défi 333. Le principal intérêt de cette méthode c’est qu’en mettant de la sobriété dans tes placards tu vas te libérer du temps pour te consacrer à ce qui compte vraiment pour toi.

Alors comment tu t’y prends ? Tu vas y aller en 3 étapes :

 

  • Tu tries

Donne, vends ou jette tous les vêtements que tu n’as pas mis depuis deux saisons, qui sont devenus trop petits ou trop grands, que tu n’aimes plus ou dans lesquels tu n’es pas ou plus à l’aise. Exit donc les tenues que tu te sens obligée de garder pour une raison sentimentale ou autre !

 

  • Tu ne tries pas

Les sous-vêtements, la lingerie, les vêtements de nuit, les tenues portées à la maison ou les tenues de sport ne comptent pas dans la liste des 33 articles. Une alliance ou tout bijou porté à titre sentimental ne compte pas non plus.

 

  • Tu choisis tes 33 articles préférés

Choisis des tenues et des couleurs faciles à assortir dans l’ensemble, sans bannir les imprimés ou les articles fantaisistes qui te donnent du « peps ». Pense que tu crées une garde- robe avec laquelle tu vas vivre, travailler et sortir pendant trois mois. Rappelle-toi qu’il ne s’agit pas de souffrir : si tes vêtements ne te conviennent pas ou sont en mauvais état, remplace-les.

Range dans des boîtes (fermées et hors de ta vue) le reste de ta garde-robe que tu portera les prochaines saisons.

Contrairement à la méthode Marie Kondo qui préconise de plier les vêtements à la verticale pour mieux les ranger, en harmonie, dans un tiroir, la méthode 333 te laisse libre de ranger tes tenues comme bon te semble.

Et ce temps de gagné, on en fait quoi ?

Maintenant que tu n’as plus à te casser la tête pour t’habiller, tu peux accorder moins d’attention à ce que tu portes – ou ne porte pas – et plus d’attention à d’autres domaines de ta vie. C’est là tout l’intérêt de cet exercice !

Il est possible que pendant le Défi 333, certaines pensées te parasitent comme :

➳ « Je n’ai plus rien à me mettre »

➳ « Ma garde-robe est répétitive »

➳ « J’ai envie de m’acheter quelque chose de neuf »

➳ « On va remarquer que je porte toujours les mêmes habits », etc.

Si c’est le cas, rappelle-toi que tu as assez de vêtements et que faire du shopping ne guérit pas durablement l’ennui ou la sensation de vide. Par contre, en rationalisant ta garde-robe, tu pourras consacrer ton temps et ton attention à ce qui compte vraiment pour toi. 

 

  • Pour finir

Quand tu auras rangé tes placards, prends quelques instants pour réfléchir aux questions suivantes :

➳ Qu’est-ce que le shopping t’apporte en général ?

➳ Que t’apporte l’accumulation d’objets ou de vêtements ?

➳ Qu’est-ce qui compte vraiment pour toi ?

 

3ème conseil pour une rentrée sereine : rester dans l’ici et le maintenant  

 

L’une des raison pour lesquelles on ressent du stress, c’est que notre mental est occupé par des regrets et des ruminations sur la passé ou par des craintes sur l’avenir. On a beaucoup de mal à rester dans le moment présent. La preuve ? Combien de fois, quand on fait quelque chose, on pense à autre chose. Ou alors on ne sait plus où on a posé ses clefs parce qu’on n’est pas attentifs aux gestes que l’on fait.

Je te propose un exercice de pleine conscience, mindfulness en anglais, que Fabrice Midal appelle aussi la pleine présence.

C’est une sorte de méditation qui consiste à prêter une attention particulière à l’instant présent, à observer tes sensations, tes pensées et tes émotions sans filtre, sans jugement, sans attentes. Ça permet de prendre du recul par rapport à notre bavardage mental, on est plus présent à ce que l’on fait, aux autres et à ce qui nous entoure. On est plus détendu aussi parce qu’il y a une sorte de lâcher prise qui s’opère.

Essaye cet exercice tout bête : brosse-toi les dents en pleine présence. Imagine que tu ne t’es jamais brossé les dents et que tu découvres ce geste pour la première fois. Prends le temps de ressentir les mouvements de ton corps quand ta main saisit le tube de dentifrice et la brosse à dents. Effectue ces gestes un peu plus lentement au début, en prêtant attention aux sensations ressenti, en profitant pleinement de chaque instant. Est-ce que le tube et froid, tiède ou chaud ? Est-il mouillé ou sec ? Quel est son poids ? Sa couleur ? Ressens tout cela. Observe et ressent le mouvement de tes doigts qui dévisse le tube, le jeu des phalanges, le contact des différents doigts entre eux. Répète ce processus pour la brosse à dents. Ressens la différence de texture entre le manche en plastique dur et les poils souples. Observe la position de tes doigts sur le manche. Quand tu presses sur le tube de dentifrice, ressens cette pression, la texture du tube, voilà pas de sortir, la forme qu’elle prend. Vois comment il se pose doucement sur la brosse à dents. Poursuis ainsi jusqu’à la fin du brossage.

Tes pensées s’évaderont sans doute bien loin de ce tube et de celle brosse à dents. Dans ce cas, ramène doucement ton esprit à l’instant présent, au geste présent, à la sensation présente. Sans frustration ou sans impatience, plein de bienveillance pour cet esprit vagabond. Depuis des années tu le laisse vagabonder, alors exerce ta patience et souris légèrement. Tu peux même te répéter parfois mentalement « présence » où « je suis dans l’instant ».

Tu peux faire également cet exercice pour déguster un fruit sec une amande par exemple ou un quartier de pomme en pleine présence.

Après cet exercice, prends quelques secondes pour revenir sur cette expérience. Quelles ont été tes sensations ? Qu’as-tu trouvé plaisant ou déplaisant ? Qu’est-ce qui t’a surpris ? Comment étaient tes pensées ? Qu’est-ce que cela peut t’apporter dans ton quotidien ?

Si ces exercices t’ont plu, retrouve-les dans mon livre The Happiness factory– 1 mois de challenge pour réenchanter ma vie (éd. Hugo), en vente en ligne sur fnac ou amazon.

livre happiness factory

Besoin d'un coup de pouce pour retrouver ton envie de bouger ? Tu trouveras dans ce “Booster” de motivation 2 gestes à réaliser quotidiennement pour une motivation au top.
Pour t’aider à les mettre en pratique sans prise de tête, j’ai prévu :

  • 3 fiches explicatives à télécharger au format PDF pour avoir ton matériel sous la main
  • 1 fiche Bonus (parce que tu le vaux bien)
  • 7 courriels motivationnels que tu recevras au fil des 21 jours pour tenir le cap et braver la tempête !

Lance-toi et achète dès maintenant ton booster de motivation : il n’y a pas de meilleur moment pour amorcer ton premier pas vers le changement !

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure, Blogueuse et Conférencière.
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot
Je t’aide à retrouver la joie de vivre et la légèreté qui sont tes droits de naissance. Je reçois en présentiel autour de Bâle Mulhouse Colmar et en visioconférence.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments