moodboard

Pourquoi et comment créer
un moodboard inspirant

Créativité

15 février 2021

Le moodboard, en français tableau d’humeur, est un collage d’images, de couleurs, de typographies, de texture, de motifs qui sert de guide à certains types de travaux créatifs. C’est aussi un outil de développement personnel.

À quoi sert un moodboard ?

Traditionnellement utilisé dans l’architecture, la décoration intérieure ou la mode, le moodboard ou planche d’inspiration est très utile dans la conception de sites web, la création d’une identité visuelle ou le style et le contenu de la communication à destination d’une audience cible.

Personnellement, je l’utilise à cette fin, pour capter mon humeur du moment et mieux visualiser les messages que je souhaite transmettre à ma communauté. Le moodboard m’aide aussi à créer une mini charte graphique du mois pour rester en harmonie entre le fond et la forme, les information que je veux transmettre et la manière dont je les illustre.

Voici, à titre d’exemple mon moodboard de février :

Moodboard

Le moodboard diffère de son cousin, le vision board

Le moodboard ressemble à son cousin, le vision board, mais diffère de ce dernier par son objet. Un tableau de vision consiste en effet à créer une projection visuelle d’un objectif personnel, d’un souhait, voire de notre vie rêvée. Il est destiné à t’inspirer au quotidien par la représentation de ce que tu souhaites atteindre, de ce à quoi tu veux arriver. Le tableau de vision c’est ton « Why », le Pourquoi tu fais les choses, ce que certains appellent l’ikigai.

La planche d’inspiration  sert à trouver des éléments qui forment un tout cohérent, pour faire passer un message aussi bien sur le fond que sur la forme. C’est un outil pratique qui sert un but à court terme. Le moodboard, c’est ton « Comment », la boussole qui t’aide à concrétiser une idée.

Rien ne t’empêche, bien sûr, d’utiliser un moodboard pour ton développement personnel. Je te conseille de commencer par créer ton tableau de vision qui servira à te projeter dans le résultat que tu vises, indépendamment des moyens qu’il faut pour l’obtenir. Ton moodboard viendra alors en appui du vision board, en te permettant de travailler sur les moyens à mettre en œuvre à court terme.

Par exemple, tu peux réaliser un moodboard mensuel qui se concentrera sur l’objectif du mois, celui que tu veux atteindre pour progresser sur ton but final. En réalisant un collage d’images, de textes, de motifs, etc. tu laisses parler ton intuition. Les moyens concrets à mettre en œuvre t’apparaitront plus clairement, surtout s’il s’agit d’idées originales, « out of the box », auxquelles tu n’aurais pas nécessairement songé en utilisant la pensée linéaire.

Cela dit, quelle que soit ton intention, le moodboard est une ligne directrice qui t’aide à concrétiser et à harmoniser tes ressentis. C’est un outil créatif, idéal si, comme moi, tu es plus à l’aise avec les images et les métaphores qu’avec les listes !

 

Une planche d’inspiration, deux possibilités

Pour réaliser ton moodboard, tu peux recourir aux moyens modernes et utiliser des outils numériques. Si tu n’es pas une pro de Photoshop ou d’Illustrator, Canva est l’outil parfait pour toi : facile à prendre en main et entièrement gratuit, du moins pour sa version de base, largement suffisante pour démarrer. Canva propose depuis peu des modèles de moodboard. C’est donc encore plus facile de s’y mettre !

Si tu es une personne tactile et que tu préfères toucher, découper, coller, alors tu peux réaliser ton créacollage avec des textes et des photos trouvés dans des magazines ou sur le net, des petits objets, de la calligraphie, une palette de couleurs, etc. Assemble et colle le tout, de préférence sur une feuille A3.

Les deux méthodes fonctionnent très bien. J’ai une préférence pour le numérique parce que je trouve la recherche d’idées plus riche et plus simple sur le net. Et parce que ma fibre écolo a du mal à imprimer des images dont je vais jeter la moitié !

 

Crée ton moodboard “inspiration du mois” en 4 étapes

 

J’utilise une planche d’inspiration pour choisir, parmi les thèmes qui m’inspirent, ceux que je vais partager avec toi et avec ma communauté, mois après mois. Je m’y attelle généralement dans la dernière semaine du mois en cours pour le mois suivant, afin d’être au plus près de mes ressentis du moment. Et parce que je ne m’appelle pas Cosmo non plus 😉

Voici comment je m’y prends :

 

1. Je fais une liste de 3 à 5 mots-clés

 

La première étape, c’est de définir les thèmes que j’ai l’intention de traiter, qui correspondent par exemple aux expériences que je vis ou que mes client.e.s traversent et dont j’ai envie de parler. Je me limite à 5 mots clés maximum, que je tape sur Google pour voir ce qui en ressort : ce thème a-t-il déjà été abordé ? Si oui, comment et par qui ?

Je vais aussi jeter un coup d’œil sur amazon pour consulter les livres publiés sur le sujet, le cas échéant.

Enfin, il m’arrive de parcourir Quora, Buzzsumo, Reddit, surtout quand le sujet est très populaire, pour trouver un angle original.

A la fin de cette phase de recherche, je choisis généralement le mot clé principal qui deviendra mon thème du mois, et je garde des mots ou expressions qui le décrivent plus finement.

Par exemple, mon thème de février était « Gratitude », et j’avais retenu les 3 mots-clés connexes : bienveillance, douceur et introspection (voir la photo plus haut).  

 

2. Je cherche des images et des textes

 

Ensuite, je me connecte à Canva, j’ouvre un modèle de moodboard qui me plaît et je saisis dans la barre de recherches de photos Canva les mots-clés que j’ai choisis. Canva affiche toutes les images en relation avec ces mots-clé, y compris des images avec des textes ou des mots. Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à chercher des images très variées, ni à taper les mots-clés en anglais pour des résultats encore plus riches.

Cette phase est assez longue, parce que je sélectionne toutes les photos évocatrices à mes yeux et j’ouvre plusieurs moodboards en parallèle pour les accueillir. Tout ce qui correspond à l’ambiance que je veux créer y trouve sa place.

Je choisis également différentes palettes de couleur et des typographies à partir du modèle de moodboard.

 

3. Je fais une sélection

 

J’observe mes choix et je note les couleurs principales qui émergent, le style qui domine. Je commence à éliminer les images qui ne sont pas en cohérence ou ne fonctionnent pas avec cet ensemble. En particulier, les images ou couleurs trop différentes, qui nuisent à l’harmonie du tableau.

Je fais le tri jusqu’à arriver à une dizaine d’images au maximum. Je retiens aussi une seule palette de couleurs, 1 ou 2 typographies, éventuellement un logo, un motif, etc.

Par exemple, dans mon moodboard de février, j’avais retenu 7 images et une palette de couleurs pastel, en accord avec le thème « gratitude ».

 

4. Je crée mon moodboard du mois

 

C’est le moment où j’agence les différentes photos, la palette de couleurs, les mots, etc. pour créer mon tableau du mois. Idéalement, je laisse passer un jour avant de reprendre l’assemblage pour avoir les idées nettes et prendre un peu de hauteur.

Je repense à mon mot-clé du mois : est-ce que ces photos, cette composition, reflètent bien ce que je veux communiquer ? Est-ce que l’ensemble est esthétique et cohérent ? En effet, les images doivent me servir pour mes articles du mois.

 

 

Et toi tu as d’autres techniques pour créér un moodboard ? Tu aimerais te lancer ? Je te lance un petit défi : une fois que tu auras créé ton moodboard, envoie-le moi par courriel ou par MP sur la page Facebook Barbara Coach Happiness. Hâte de voir ta création !

Besoin d'un coup de pouce pour retrouver ton envie de bouger ? Tu trouveras dans ce “Booster” de motivation 2 gestes à réaliser quotidiennement pour une motivation au top.
Pour t’aider à les mettre en pratique sans prise de tête, j’ai prévu :

  • 3 fiches explicatives à télécharger au format PDF pour avoir ton matériel sous la main
  • 1 fiche Bonus (parce que tu le vaux bien)
  • 7 courriels motivationnels que tu recevras au fil des 21 jours pour tenir le cap et braver la tempête !

Lance-toi et achète dès maintenant ton booster de motivation : il n’y a pas de meilleur moment pour amorcer ton premier pas vers le changement !

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments