5 astuces pour plus de bonheur au travail article de blog (carré) (1)

Compliments : l’art de l’éloge

travail, coaching

9 décembre 2023

Il est prouvé que les compliments font des merveilles, alors pourquoi hésiter ? Un simple compliment peut changer la journée de qui le reçoit. On le sait, mais souvent, on se retient par peur d’être maladroit(e). Pourtant, nos compliments ont un impact bien plus puissant qu’on ne l’imagine !

Faire briller la culture d’une organisation avec des éloges

Créer une atmosphère positive au travail, dans laquelle les employé(e)s et les cadres se soutiennent mutuellement, devrait être une priorité absolue pour les organisations. Les compliments et la gratitude sont en effet des ingrédients indispensables pour maintenir le moral des troupes. Et quand le moral va, la performance et l’efficacité repartent en flèche.

Recevoir un compliment fait du bien, c’est un fait. Il a été prouvé que les commentaires appréciateurs atténuent les effets négatifs du stress sur nos performances. Les neuroscientifiques ont même démontré que le cerveau traite les affirmations verbales de la même manière que les récompenses financières. Et pourtant, les recherches suggèrent que la majorité d’entre nous sous-estime l’impact positif des compliments sur les autres et hésite à en faire. Pourquoi ?

 

L’effet magique des mots gentils

Dans deux recherche menées[1] indépendamment, des chercheurs américains ont demandé aux participants d’estimer ce que ressentirait une autre personne après avoir reçu un compliment. Ils ont ensuite demandé à ces mêmes participants de complimenter une personne, et ils ont comparé ce que cette personne ressentait réellement après avoir reçu le compliment à ce que les participants imaginaient qu’elle ressentirait. En utilisant le même principe, tant avec des amis qu’avec des inconnus, les chercheurs ont systématiquement constaté que les participants sous-estimaient l’effet bénéfique de leur compliment sur le destinataire.

Les personnes qui font des compliments ont tendance à croire que l’autre personne n’appréciera pas l’interaction autant qu’elle le fait en réalité ; Elles pensent souvent que leur échange mettra la personne mal à l’aise. Or un compliment illumine systématiquement la journée des personnes qui le reçoivent – il leur fait même plus de bien que prévu !

 

Briser l’hésitation

Il semble évident que recevoir un compliment nous permet de nous sentir mieux. Que ce soit pour une mission réussie au travail, une tenue stylée ou des talents de présentation, qui n’apprécie pas une petite dose de reconnaissance ? D’ailleurs, lorsqu’on leur pose la question, près de 90 % des personnes pensent qu’elles devraient faire des compliments plus souvent.

Et pourtant, nous avons tendance à ne pas les faire en pratique. En fait, dans le cadre d’une expérience, seulement 50 % des personnes ayant écrit un compliment pour un ami l’ont effectivement envoyé lorsqu’elles en ont eu l’occasion, alors qu’elles avaient déjà fait le plus difficile, à savoir trouver quelque chose d’agréable et d’attentionné à dire.

Ces expériences mettent en évidence un obstacle psychologique majeur – et particulièrement tenace – à la création d’une culture plus positive dans les organisations : nos attentes erronées. Lorsqu’il s’agit de décider s’il convient de féliciter ou de remercier une autre personne, le doute s’insinue.

Nous avons tendance à nous inquiéter de notre capacité à transmettre des compliments avec habileté (« Et si je suis maladroit(e) ? »). Nos doutes nous amènent à minimiser l’impact de notre message et nous préférons nous abstenir.  Il est temps de briser cette hésitation !

 

L’art méconnu du compliment

L’une des clés pour surmonter cette réticence est de considérer les compliments du point de vue du destinataire, en nous concentrant sur la chaleur et la sincérité de nos paroles. Une étude montre que cette attitude nous encourage à faire plus de compliments. Et non, nous n’en ferons jamais trop ! Les compliments ne perdent pas de leur éclat, bien au contraire.

Les recherches montrent qu’il en va de même pour gratitude. Nous sous-estimons également l’appréciation de la gratitude par leurs destinataires. Dans le cadre d’une étude, des participants ont écrit des lettres de gratitude exprimant leur appréciation à quelqu’un. Ils ont ensuite demandé aux destinataires de ces lettres ce qu’ils en pensaient. Lorsque les chercheurs ont comparé les sentiments des destinataires aux attentes des expéditeurs, ils ont constaté que ces derniers avaient sous-estimé l’impact positif de leurs lettres sur les destinataires et surestimé le sentiment de gêne qu’ils éprouveraient. Là encore, nos croyances erronées peuvent nous empêcher de faire des actes de bonté qui aideraient énormément nos proches et nos collègues.

 

Pas de risque « d’en faire de trop »

On pourrait craindre que l’impact positif des compliments vienne de leur rareté, de sorte qu’en faire trop souvent pourrait les dévaloriser ou les faire paraître moins sincères. Les recherches suggèrent que ce n’est absolument pas le cas. Contrairement aux attentes, même répétés, les compliments égayent à chaque fois l’humeur des destinataires de façon similaire. Tout comme nous mangeons régulièrement pour satisfaire nos besoins biologiques, le besoin fondamental d’être vu(e), reconnu(e) et apprécié(e) par les autres est un besoin récurrent au travail et dans la vie.

Il est largement prouvé que le fait de complimenter quelqu’un ou de lui exprimer notre gratitude a un effet positif sur son humeur et contribue à son bien-être. Tout le monde en profite, ceux qui donnent comme ceux qui reçoivent. Il est important de créer une culture positive au sein des organisations. Mais nous nous retenons souvent, inutilement, parce que nous ne sommes pas bien calibrés sur les effets réels que nos messages positifs ont sur les autres.

 

En conclusion : construire une culture de la gratitude

Selon Aron Ain, PDG d’Ultimate Kronos Group, « la gratitude n’a rien à voir avec une fête de fin d’année, un jour de congé ou une prime ponctuelle… Il s’agit de créer une culture de la gratitude ». La création d’une telle culture est plus importante que jamais. Mais pour y parvenir, nous devons reconnaître la valeur de l’expression régulière de notre reconnaissance mutuelle et l’impact positif que de tels gestes peuvent avoir.

 

[1] Cité par Erica Boothby, Xuan Zhao, Vanessa Bohns in https://hbr.org/2021/02/a-simple-compliment-can-make-a-big-difference#:~:text=Expressing%20praise%20and%20gratitude%20is,of%20stress%20on%20employee%20performance.

 

 

Les 5 Bonnes Pratiques du compliment

 

1. Être sincère

– dire ce que l’on pense vraiment est la condition de tout compliment !
Sinon, mieux vaut s’abstenir

 

2. Ne pas exagérer

– en faire trop enlève toute crédibilité au message.

 

3. Ne pas attendre une contrepartie

– un compliment donné en échange d’un service ou d’une faveur n’est pas un compliment authentique et aura l’effet inverse.

 

4. Regarder la personne dans les yeux

– pour souligner la sincérité des propos.

5. Écrire un compliment et le placer dans un endroit insolite

– la personne découvrira le message sur le miroir de la salle de bains, sur le réfrigérateur, sur un post-it glissé dans un dossier, etc.
Effet garanti !

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
animal totem

Quel animal totem es-tu ?

 

Découvre ton animal totem pour nourrir ton intuition et ta créativité !

Tout est bien noté !