serieux-humilité-autodérision-simplicité

Ne pas se prendre au sérieux, c’est joyeux !

Ne pas se prendre au sérieux est une vraie recette de jouvence. En faisant place à l’autodérision, à l’humilité et à la simplicité nous retrouvons un peu notre âme d’enfant.

« Être soi, c’est le grain et le bonheur la paille. En cultivant le premier, on obtiendra aussi le second, quoi qu’il arrive. » Moussa Nabati

Avec le poids des responsabilités, nous les adultes avons tendance à nous prendre un peu trop au sérieux. Nous en oublions la saveur de la spontanéité et de l’authenticité dont nous faisions preuve, plus jeunes.

>>> Voir mon article sur FémininBio : Ne Pas Se Prendre Au Sérieux Pour Libérer Son Énergie Créatrice

Les antidotes à l’excès de sérieux

L’autodérision

Elles sont au nombre de trois. La première étant le sens de l’autodérision. Pour avoir de l’autodérision, inutile d’être Nora Hamzawi ou une autre humoriste. (Ré)Apprendre à rire de soi, de ses travers, s’amuser de soi-même, c’est être un peu son propre clown. Pratiquer l’autodérision, c’est tout à fait joyeux !

L’humilité

L’humilité est généralement considérée comme un trait de caractère. Celui d’une personne qui a le sentiment de sa propre insuffisance. L’humilité est proche parente de la modestie. Elle présente l’avantage de nous rapprocher des autres, de nous rendre plus sensible à leurs difficultés, tandis que l’orgueil nous en éloigne. Rien de tel pour ne pas se prendre au sérieux !

La simplicité

La simplicité nous rapproche également des “valeurs sûres”.  Librement consentie, la sobriété volontaire comme l’appelle Pierre Rabhi, nous permet de vivre plus facilement le moment présent, car désencombré de tout le superflu. Comme se prendre (trop) au sérieux, par exemple. 

En conclusion

Il est bon de se rappeler de temps en temps notre condition de mortels et de prendre de la distance par rapport à notre vécu. à nos émotions, à notre vie.

Traverser les années qu’il nous est donné de vivre sans se prendre trop au sérieux, quoi de plus doux et de plus gai ?

Barbara Reibel

>>> Voir mon article sur FémininBio : Ne Pas Se Prendre Au Sérieux Pour Libérer Son Énergie Créatrice

Crédit photo : Jelleke Vanooteghem