Détox : le grand ménage de printemps

Depuis quelques années, les cures détox ont le vent en poupe. Certaines se présentent comme des remèdes miracles qui éliminent tous les déchets accumulés par l’organisme en mode terminator ou plutôt détoxicator !

Pour en parler et pour faire la part du vrai et du faux, nous recevons une spécialiste dans ce domaine, Fanfan Herzog, naturopathe, conseillère en hygiène alimentaire et fondatrice du centre Naturellement Jeûne.

Et tout de suite ce petit extrait musical de William Scheller :

Du Ketchup pour mon hamburger, c’est justement ce que l’on va éviter aujourd’hui. Je reçois Fanfan pour nous parler de détox : bonjour Fanfan !

Cure détox, jeûne humide, jeûne sec, monodiète, …

>>> Alors Fanfan, on va commencer si tu le veux bien par quelques définitions. Sous l’appellation « cure détox » se cachent en réalité tout un tas de pratiques fort différentes : jeûne,  monodiète, cure de jus, etc… peux-tu nous faire l’inventaire des cures les plus populaires et nous expliquer en quelques mots en quoi elles consistent ?

–> Écouter le podcast

Le jeûne

Il s’agit d’un arrêt total de l’alimentation durant une période donnée. Parfois, on l’accompagne de jus de légumes afin d’éviter les carences et d’aider au nettoyage du corps.

  • Jeûne sec

    Le jeûne sec (c’est-à-dire sans aucun apport de nourriture ni eau) est largement pratiqué en Russie. Le Dr Sergei Ivanovich Filonova supervisé des milliers de jeûnes secs (parfois jusqu’à 14 jours) et en parle en ces termes :

La déshydratation engendre une concurrence entre les cellules saines et les organismes pathogènes pour l’eau. C’est un véritable scénario de loi du plus fort. L’inflammation ne peut subsister sans eau. Un environnement humide est idéal pour la prolifération des bactéries pathogènes, virus et vers – la pénurie d’eau est aussi dévastatrice que le feu pour eux. Tous les tissus morts ou en état de décomposition vont être expulsés du corps. Un jeûne à l’eau fait la même chose, mais cela prend beaucoup plus de temps pour accomplir cet objectif.

En quoi consiste l’inflammation ? Les tissus se gonflent d’eau là où l’infection a lieu. Les microbes et bactéries pathogènes adorent les milieux humides. Le jeûne sec élimine l’inflammation de la même manière qu’un marais se débarrasse des moustiques et autres insectes lorsqu’il s’assèche. Les microbes sont immédiatement détruits. Le manque d’eau est un nettoyage à sec qui est désastreux pour les ennemis du corps, pernicieux pour les bactéries pathogènes.

  • Jeûne humide (ou type Buchinger)

    C’est le plus pratiqué. Le jeûne est le repos de l’appareil digestif, et par incidence, celui de l’organisme entier, un repos physiologique propice à l’élimination de toxines et à la reconstruction de tissus lésés. Si vous trouvez nécessaire de faire le ménage dans votre domicile, de la même manière, il est tout à fait nécessaire de faire le nettoyage de votre corps.
    Toute activité produit des déchets et le corps est prévu pour éliminer ceux produits par la digestion et les métabolismes de base mais nous en « mettons » trop (malbouffe, pollution de toute sorte, stress,…) et c’est là que le corps s’encrasse,  s’intoxique. Jeûner est le moyen le plus rapide, le plus sûr, le plus économique et le plus efficace d’éliminer ces déchets anormaux.
    En règle générale, 1/3 environ de notre énergie est utilisé pour notre métabolisme de base (respiration, température, circulation), 1/3 pour les pensées et les émotions et 1/3 pour l’assimilation de notre nourriture. En s’arrêtant de manger, on dégage beaucoup d’énergie vitale qui sera directement employée pour faire du « nettoyage » et de l’auto-guérison.
    Quand on ne mange pas, le corps se restaure à partir de ses réserves. Ces cures de plusieurs jours permettent d’éliminer les toxines, tissus, cellules mortes et réserves de graisse pour régénérer l’organisme et stimuler le système immunitaire. Si nous n’évacuons pas les toxines, elles s’accumulent jusqu’au jour où le corps nous fait comprendre que trop, c’est trop !…
    L’effort est dérisoire face à l’importance des résultats obtenus.

  • Monodiète

Consommation d’un aliment unique (souvent un fruit) durant une période donnée. Sous forme de compote, de jus, ou au naturel, l’aliment peut être consommé chaque fois que la faim se fait sentir.

  • Cures de jus de légumes

jus de légumes frais, de saison et pressés à froid, qui apportent une grande dose de nutriments bons pour le corps et assainissent les intestins.

  • Cure hépato-biliaire d’Andreas Moritz 

    C’est une méthode pour détoxifier le foie et la vésicule biliaire qui nécessite de l’huile d’olive, des sels d’Epsom et du pamplemousse. Lire mon article à ce sujet sur le blog En 1 mot.

  • Les aliments « déséquestrateurs »

    On utilise certains aliments spécifiques qui permettent de déséquestrer les toxines accumulées au niveau des émonctoires du corps (reins, poumons, foie, intestins). On compte notamment parmi eux les crustacés, la papaye, les durians ou les mangues pour nettoyer le foie. Les agrumes, les figues fraiches, le raisin ou encore les huîtres favorisent quant à eux l’élimination des toxines accumulées dans les reins.

>>> Combien de temps durent ces différentes cures détox ?

–> Écouter le podcast

>>> Quel type de cure détox tu recommandes et pour qui ?

–> Écouter le podcast

Je vous propose de nous retrouver après cette pause musicale tout à fait dans notre thème puisqu’il s’agit de la Femme Chocolat par Olivia Ruiz

À quoi sert une cure détox ?

On se retrouve aujourd’hui pour parler détox, le grand ménage de printemps de notre organisme. Avec nous Fanfan Herzog, naturopathe, conseillère en hygiène alimentaire et fondatrice du centre Naturellement Jeune. À quoi ça sert finalement la détox et pourquoi faire une cure, Fanfan ?

Le jeûne a pour but de forcer et d’accélérer le nettoyage des « humeurs » ou liquides du corps humain, responsables de l’élimination des différentes toxémies qu’il subit inlassablement tout au long de sa vie. En Naturopathie, cette notion est primordiale. Une personne, qui n’élimine pas ou mal, est une personne potentiellement plus exposée à la maladie et aux déséquilibres. Lorsque les pathologies sont installées, et après analyse de la situation, certains Naturopathes vous proposeront l’expérience du jeûne pour inviter votre vitalité à expulser et détruire des cellules usées, malades ou viciées.

–> Écouter le podcast

Quels sont les bienfaits d’un jeûne et dans une moindre mesure d’une cure détox ?

–> Écouter le podcast

comme il y a suppression de l’apport de glucose, il y a lutte contre les désordres suivants :

  • Hyperlipidémie (excès de graisses dans le sang)
  • Stéatose hépatique (excès de graisses dans le foie)
  • Diabète de type 2 (excès d’insuline et de sucre dans le sang)
  • Obésité
  • Artériosclérose (dépôt obstruant les artères)
  • La cellule cancéreuse est affaiblie

mise au repos du tube digestif  avec :

  • Normalisation de la flore intestinale
  • Maladies chroniques du système gastro-intestinal (estomac, intestins, foie, vésicule biliaire, pancréas)
  • Allergies et faiblesse immunitaire

élimination des toxines qui soulage les troubles suivants :

  • Processus inflammatoires
  • Arthrite
  • Hypertension
  • Trouble de la circulation sanguine
  • Œdèmes
  • Amélioration des troubles hormonales
  • Thrombose
  • Amélioration du flux sanguin

renforcement de la sérotonine  pour lutter contre :

  • Humeur dépressive

perte de l’envie de fumer

réinitialisation comportementale

Quels sont les risques d’une cure détox ?

>>> Est-ce qu’on peut la faire seule chez soi, à la maison ?

Le jeûne est dangereux : au-delà de 40 jours sans doute mais le danger réside dans le fait que l’organisme remet en circulation un maximum de toxines dès que l’absence de nourriture lui en donne la possibilité. S’il y en a trop, les émonctoires (organes d’élimination), peuvent se bloquer. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’atténuer le jeûne (au moins le premier) par l’absorption d’un peu de jus et de bouillon et qu’il faut se faire accompagner par un naturopathe.

La cure détox fait-elle maigrir ?

En une semaine on perd de 5% à 10% de son poids initial, donc oui, jeûner fait perdre du poids. Mais si on ne change pas d’hygiène de vie par la suite, la perte pondérale ne sera que de courte durée.

Généralement après une semaine de ce type on change inévitablement certaines choses dans sa vie surtout que je vous communiquerai de nombreuses pratiques pour évoluer vers une vie plus saine.

Je vous propose de nous retrouver après cette pause musicale : On est foutu on mange trop de Alain Souchon.

Ce matin je rappelle qu’on parle de la cure détox, le grand ménage de printemps de notre organisme. Avec nous Fanfan Herzog, naturopathe, conseillère en hygiène alimentaire et fondatrice du centre Naturellement Jeune.

>>> Tu dis que « Jeûner ce n’est pas seulement arrêter de manger, il y a tout un tas de choses à faire pour optimiser le nettoyage du corps. » Comme quoi ?

–> Écouter le podcast

>>> Alors l’un des principaux arguments que l’on entend c’est « J’ai pas le temps de faire une cire détox ou un jeûne. » Que réponds-tu aux femmes pressées ?

–> Écouter le podcast

>>> Un autre argument courant quand on parle de cures détox et en particulier de jeûne c’est le coût. Que réponds-tu à ceux qui disent un jeûne c’est cher ?

–> Écouter le podcast

Combien de jours peut-on tenir sans manger ?

Les réserves de l’adulte de poids normal peuvent assurer un jeûne d’environ 40 jours, celles de l’adulte obèse beaucoup plus longtemps.

>>> Toi Fanfan, si tu devais ne conseiller à nos auditeurs qu’une seule bonne habitude détox, que leur dirais-tu ? Quel serait ton rituel minimaliste ?

–> Écouter le podcast

Cette émission est maintenant terminée et je remercie chaleureusement notre invitée, Fanfan Herzog, d’avoir partagé ce petit moment avec nous. Je rappelle que Fanfan est naturopathe, conseillère en hygiène alimentaire et fondatrice du centre Naturellement Jeune. Retrouvez toutes les infos et le calendrier sur son site Naturellement Jeûne www.jeuner-naturellement.fr ou sur la page Facebook. Merci Fanfan !

Merci à vous chers auditeurs pour vos interventions, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et écouter le podcast de l’émission en replay sur www.thehappiness-factory.com

Sources :

Consoglobe
www.nana-turopathe.com