L’exercice des bonshommes allumettes pour couper les liens avec le coronavirus
Psycho, Coaching
26 mars 2020

La Technique des Bonshommes Allumettes a été initialement imaginée par Jacques Martel, l’auteur du Grand dictionnaire des Malaises et des Maladies.

Elle vise à couper symboliquement les liens d’attachement conscients ou inconscients qui nous gardent prisonniers de certaines situations, comme l’épidémie de coronavirus.

Un exercice à faire pour toi

Tel qu’il est décrit dans le PDF, cet exercice ne peut s’appliquer qu’à toi-même. Il ne faut pas le faire pour une tierce personne, ni même un soignant ou un malade. Dans ce cas, c’est un autre exercice qui s’applique et que je posterai prochainement.

De la gauche vers la droite

J’ai tenu compte du sens de lecture habituel gauche-droite pour le placement des bonshommes. Le bonhomme de gauche symbolise la maladie, celui de droite la santé. Il y a donc un glissement naturel du négatif (à gauche) vers le positif (à droite), ce qui n’est pas le sens habituellement utilisé par Jacques Martel.

Munis-toi du matériel suivant

Quand tu auras téléchargé le PDF, prends 5-10 minutes pour faire l’exercice et munis-toi du matériel suivant :

  • 1 feuille blanche A4
  • 1 crayon de papier ou 1 feutre noir
  • 7 feutres aux couleurs des chakras
  • 1 paire de ciseaux

Pour en savoir plus

La version standard de cet exercice se trouve dans le guide d’auto-coaching The happiness factory – 1 mois de challenge pour réenchanter ma vie (éd. Hugo, mai 2018)

 

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse

Fondatrice de The Happiness Factory

 

Commentaires

avatar
  S’abonner  
Notifier de